News Précédentes News Suivantes

MESURES DE PROTECTIONS AU CORONAVIRUS

CORONAVIRUS

COMMUNICATION AUX MEMBRES D’APPEL

 

En raison de la pandémie les réunions à la clinique sont suspendues jusqu'à nouvel ordre.

 

Elles sont remplacées par des réunions via Skype tous les mercredis à 19h00

Pour y participer envoyez-nous votre adresse Email via la page Contact

Le mercredi peu avant 19h, vous recevrez sur votre adresse email un lien de connexion.

La procédure pour vous connecter à la réunion ICI (format PDF)

 

Une permanence téléphonique est assurée pour ceux qui ont besoin de soutien - Voir ICI


Merci de consulter régulièrement notre site internet à la page News pour la suite.

 

Un petit message à l'attention de ceux et celles qui seraient en plus grande difficulté

En ces temps de confinement et d'isolement social très anxiogène, il est très (trop) facile de vouloir canaliser ses émotions en consommant de l'alcool ou d'autres produits stupéfiants.


Le temps peut paraître très long et les nerfs sont parfois à vif face au stress engendré pour certains par le manque ou pour d'autres enfermés chez soi seul ou bien vivant les uns sur les autres dans un espace restreint, en télétravail parfois ou au chômage forcé.


La peur de contracter la maladie peut également inciter à faussement fuir cette angoisse avec de l'alcool.


Pourtant, la parole peut aider dans ces cas là.


Traduire avec des mots ce que l'on vit, ses peurs, ses émotions, ses angoisses, permet de faire baisser la pression et de relativiser voire rationaliser un peu sa situation.


C'est pourquoi APPEL vous recommande vivement de ne pas rester avec ce poids émotionnel, mais de contacter (au téléphone, via les réseaux sociaux ou autre technique de communication comme Skype, etc ..) quelqu'un, soit du groupe APPEL, soit de vos proches (amis, famille, collègue, etc ..) et de dire ce que vous vivez et ressentez.

 

Vous verrez, assez rapidement, cela ira mieux et vous vous sentirez un peu rassuré. Répétez cela régulièrement et vous traverserez ces épreuves de façon plus sereine.


Nous vivons tous des moments difficiles mais ce ne sont jamais que des moments et des temps meilleurs sont devant nous à condition de rester solidaire.

Pour vous remonter le moral, ci-dessous un petit texte d'un auteur inconnu :

C'était en mars 2020

Les rues étaient vides, les magasins fermés, les gens ne pouvaient plus sortir
Mais le printemps ne savait pas, et les fleurs ont commencé à fleurir, le soleil brillait, les oiseaux chantaient.

C'était en mars 2020

Les jeunes devaient étudier en ligne, et trouver des occupations à la maison, les gens ne pouvaient plus faire de shopping. Et les gens continuaient de tomber malades.
Mais le printemps ne savait pas, le temps d'aller au jardin arrivait, l'herbe verdissait

C'était en mars 2020

Les gens ont été mis en confinement. pour protéger les grands-parents, familles et enfants. Plus de réunion ni repas, de fête en famille. La peur est devenue réelle et les jours se ressemblaient.
Mais le printemps ne savait pas, les pommiers, cerisiers et autres ont fleuri, les feuilles ont poussé

C'était en mars 2020

Les gens ont réalisé l’importance de la santé, la souffrance, de ce monde qui s'était arrêté, de l’économie qui a dégringolé
Mais le printemps ne savait pas. les fleurs ont laissé leur place aux fruits, les oiseaux ont fait leur nid, les hirondelles étaient arrivées

Puis le jour de la libération est arrivé, le virus avait perdu.

Et c'est là que l'été est arrivé, parce que le printemps ne savait pas. Il a continué à être là malgré tout, malgré le virus, la peur et la mort. Parce que le printemps ne savait pas, il a appris aux gens le pouvoir de la vie.

Protégeons-nous ainsi que notre entourage

en restant chez soi à son domicile afin de

contribuer à limiter la propagation de l’épidémie et

surtout pour éviter la saturation dans les soins de santé.

 

Le 12 mars 2020

Jean Mertens

Conseiller en alcoologie et Co-animateur d’APPEL
Inscrit au réseau alcool de la « Société Scientifique de Médecine Générale »

 

= = = = = =


L'évolution de l'épidémie en Belgique (source https://www.info-coronavirus.be) - Voir ICI

Note : Le nombre de personnes infectées est très certainement bien plus important car les chffres rapportés correspondent seulement aux personnes testées.

 

 

 

News Précédentes News Suivantes